Spectacle rare  dans ma région : le passage des cigognes et surtout les voir se poser  sur les points culminants pour passer la nuit. Elles tournoient dans le ciel avant de se poser.

Ce soir nous avons pu assister à ces moments privilégiés   (les photos  sont un peu sombres  en raison d'une part, du crépuscule,  et d'autre part d'un ciel d'orage  relativement sombre.

IMGP6932

IMGP6933

IMGP6929

 J'ai recherché pour mieux comprendre le phénomène : en France, les cigognes blanches suivent deux routes migratrices distinctes. L’axe le plus à Est draine des oiseaux venant d’Hollande, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse ainsi que les Cigognes nidifiant dans la moitié Est de la France. La majorité des individus part vers le Sud par le couloir rhodanien, franchissant la barrière pyrénéenne à son extrémité catalane puis rejoint Gibraltar en traversant l’Espagne. Quand aux Cigognes installées dans l’Ouest, elles longent la façade Atlantique, traversent les Pyrénées basques pour retrouver leur congénères à Gibraltar.

Celles que nous avons vu ce soir ont certainement dévié leur trajectoire, pour notre plus grand plaisir.

Dommage,  demain matin elles vont quitter leur campement d'infortune pour s'envoler vers d'autres contrées. Bon voyage ................mesdames, où allez-vous livrer les bébés  ? Mdr.....